Interview de Sandrine DEJEAN, Éclaireuse des maux de la vie à Dakar

Dernière mise à jour : 27 oct. 2020



Bonjour Sandrine. Tout d'abord, un grand merci d’avoir accepté de répondre à mes questions pour mon site.

L’Homme moderne a longtemps tenté de délimiter une frontière bien distincte entre le monde du tangible et celui de l’invisible.

Toi, tu as plutôt fait le choix d’attendre l’humain à la croisée du chemin et d’être l’éclaireuse des maux de sa vie. Tu vas nous expliquer aujourd’hui pourquoi et comment. C’est parti !


Tout d’abord, tu te qualifies d’ « éclaireuse des maux de la vie ». C’est une très belle appellation, mais encore ?


̶ Ma profession consiste à donner des soins énergétiques en transmettant l’énergie Universelle. J’accompagne les personnes pour les aider à prendre conscience des schémas répétitifs qu’ils ont mis en place, pour les reconnecter aux ressources qui sont en elles pour dépasser leurs difficultés.


Est-ce que l’on se réveille un beau matin (ensoleillé de préférence, c’est plus sympa !) en étant devenue Éclaireuse des maux de la vie ?


̶ Pour ma part, j’ai ressenti comme un appel qui me faisait comprendre que je devais me mettre au service de mon prochain. Je ne pouvais pas mettre de mot pour définir exactement la manière dont cela devait se faire, mais le mot qui me venait était « spiritualité ». Dès l’instant où j’ai décidé de m’engager dans cette voie, les choses se sont mises en place pour me mener vers celle que je suis. C’est un magnifique voyage intérieur qui demande de s’écouter et d’avoir foi en l’Univers.


Quelles ont été les formations que tu as suivies pour arriver au seuil de la pratique que tu maîtrises aujourd’hui ? Où les as-tu faites ? Pourquoi as-tu choisi ces formations en particulier ?


̶ La première formation que j’ai faite et qui m’a ouvert au monde des énergies a été le Reiki. C’était ici, à Dakar. Lors d’une retraite spirituelle, j’ai rencontré une chamane qui m’a fait faire mon tambour chamanique avec lequel je travaille quand cela s’impose pour certains soins.

Ensuite, étant très attirée par la nature, j’ai suivi une initiation aux cristaux, puis aux bols tibétains (en France), mais également à la guérison pranique et la PNL .


J’ai choisi ces formations, car je me suis rendu compte qu’il existe une multitude de méthodes énergétiques, mais que parfois il arrive qu’une méthode ne soit pas adaptée à la personne, en fonction de sa sensibilité et de sa progression. Il est important pour moi de suivre le rythme des personnes et de m’adapter à leurs besoins.



Comment se déroule une séance avec toi ? Combien de temps faut-il prévoir ?


̶ Une séance avec moi se déroule généralement en deux temps. Elle débute par un échange sur la problématique qui amène la personne, les ressources qui sont en elle pour surmonter ces problèmes et une partie énergétique. Parce qu’il est important d’aller au bout du processus, la séance dure entre 1 h 30 et 2 h00.


Certaines personnes se disent énergéticiennes. Leur pratique a-t-elle une corrélation avec ta pratique ?


̶ Oui, ces pratiques se rejoignent, mais nous travaillons à des niveaux différents. L’énergéticienne va capter les informations au niveau de votre champ énergétique et des mémoires cellulaires, vos mémoires. Pour ma part, ces informations vont me venir par des visions ou des flashs, durant la séance.


Est-ce que tout le monde peut faire une séance avec toi ? (même les enfants, les réfractaires, ceux qui ne croient en rien ?)


̶ Tout à fait, tout le monde peut faire une séance. On ne se retrouve JAMAIS par hasard à faire une séance. Même quand on pense qu’on n’a rien ressenti, l’énergie circule quand même. Les séances avec les enfants sont moins longues.


Les personnes qui viennent te voir sont plutôt des femmes ou plutôt des hommes ? Pourquoi, à ton avis ?


̶ Les personnes qui viennent majoritairement me voir sont des femmes. Pourquoi ? On dit que les femmes viennent de Vénus et les hommes de Mars, non ?! (Rires)


On dit souvent que lorsque le cœur est malade, le corps l’est également. Es-tu d’accord avec cette affirmation ?


̶ Effectivement, nous sommes un tout : Corps, Âme, Esprit. Lorsqu’une des parties est atteinte, les autres deviennent malades. Nous pensons souvent à tort que nous ne sommes qu’un corps et nous ignorons que nos émotions et nos pensées s’impriment sur ce corps qui nous parle sans cesse. Ce corps est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nous.


Peux-tu nous expliquer en quoi consiste un nettoyage énergétique ?


̶ Le nettoyage énergétique permet de libérer son corps et son esprit de toutes énergies négatives afin d’augmenter son taux vibratoire, et faire circuler l’énergie bloquée. L’homme est constitué d’énergie ainsi que tout ce qui l’entoure. Nos pensées, nos émotions ainsi que notre environnement peuvent altérer notre équilibre.


Lorsque la personne sort de ton cabinet, as-tu fait tout le travail à sa place ou a-t-elle encore des choses à mettre en place pour son mieux-être au quotidien ?


̶ Je dis toujours aux personnes qui viennent me voir qu’ils sont leur propre guérisseur.

Je suis celle qui va leur servir de miroir, qui va aider à ouvrir la porte qu’ils n’arrivent pas à ouvrir, à faire ce pas si difficile à faire. J’accompagne les personnes dans leur cheminement.

Ceci dit, la guérison ne se fera que si la personne est prête. Je donne des conseils que la personne a le choix de mettre en place dans son quotidien.



À titre de thérapeute, pratiques-tu la méditation guidée ? Le Yoga ? Le Reiki ?


̶ Je pratique le Reiki le plus possible pour me nettoyer et m’équilibrer. Il est important pour moi d’avoir cet équilibre.


En ésotérisme, on entend parfois un terme qui peut paraître surprenant, c’est celui de « maître ». Te considères-tu comme un « maître spirituel » ou « un maître éveillé » ?


̶ Absolument pas ! Cela demande tant de choses : être libre, être maître de soi, être rempli d’amour et de persévérance. Les maîtres ont réussi à accorder leur philosophie et leur conduite.


Quelle est la rencontre la plus extraordinaire que tu aies vécu ?


̶ L'année dernière, j’ai été à la rencontre des pygmées du Cameroun. Ce fut émouvant de voir comment ce peuple vit en parfaite harmonie avec la nature et les traditions ancestrales.

Cela m’a rappelé à quel point la nature est à notre service si nous la respectons et la préservons.


Qu’est-ce qui, selon toi, apporte la sérénité dans les cœurs et les âmes des gens ?


̶ Sans hésiter : l’AMOUR.


Si tu devais laisser nos lectrices et lecteurs sur une citation, laquelle choisirais-tu ?


« En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant. »
Nelson Mandela.

Sandrine, un grand merci pour ce moment de partage, sincère et éclairé.


Pour contacter Sandrine DEJEAN, Éclaireuse des maux de la vie :

Téléphone : +221 78 155 27 63 (joignable sur Whatsapp également) – Cité Magistrat Mamelles.

NB: Sandrine fabrique également une gamme de produits 100% naturels africains à travers sa marque AWOKI, à découvrir ici.

E-mail : sanders.dej@hotmail.fr


#SandrineDejean #Energéticienne #Dakar #Sénégal #Awoki #ProduitsNaturels #Reiki #GuérisonPranique #PNL


Crédit photo: AWOKI

394 vues0 commentaire