L’ANGUILLE – Valentine GOBY – Littérature Jeunesse

Dernière mise à jour : 21 févr.

DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE LUCAS


l anguille valentine goby
L'anguille

Style : jeunesse, roman, aventure, histoires de vies


De quoi parle le livre ?


Le livre parle d’une fille qui est née sans bras : Camille. Et, il y a aussi un garçon, Halis, avec vingt kilos de trop. Camille, avec sa petite sœur et sa mère, a déménagé pour aller s’installer dans une autre ville. Du coup, elle change d’école et ses nouveaux camarades de classe ne sont pas habitués à voir une personne différente d’eux. Heureusement, elle va rencontrer Halis qui, lui aussi, souffre du regard des autres et de la différence, car il est en surpoids. Une amitié nait alors entre les deux ados.


« Elle est là, regardez, toute menue dans sa veste jaune d’or avec des cheveux d’incendie, la fille différente. Une fille qui ôte son manteau avec les dents. Une fille qui se sert de ses dents comme de mains, comme de doigts. Ils étaient obnubilés par ses jambes, ils cherchaient un fauteuil roulant. Aucun des élèves n’a regardé Camille en entier. Et maintenant ils la voient, et leurs bouches s’ouvrent façon bouches de poissons : Camille Berthier n’a pas de bras. »

(P. 26)


Ce que j’ai aimé dans ce livre :


J’ai aimé qu’il parle de situation de handicap, de la différence physique. Je trouve qu’il n’y a pas assez de livres qui parlent de cela pour les enfants dans les bibliothèques. Si je devais le noter, je lui mettrais un 10/10. C’est aussi une belle histoire d’amitié et de complicité entre les deux personnages principaux. Je vous conseille de le lire. En plus, il se lit facilement.


Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre :


Il n’y a rien que je n’ai pas aimé dans ce roman.


Le résumé officiel :


Voici l’histoire de Halis et de Camille. Halis, presque treize ans, est prisonnier de sa timidité et d’un corps obèse qui lui vaut de constantes railleries. De son côté, Camille, presque douze ans, est née sans bras. Elle arrive en plein milieu de l’année dans le collège de Halis pour cause de déménagement, et apprend à être dévisagée telle une bête curieuse. Tous deux sont des êtres différents. Mais Camille l’anguille, comme ses camarades la surnomment, est une fille solaire, enjouée. Une amitié puissante se noue entre eux, qui, loin des stéréotypes, fait des singularités de chacun une force.


Littérature Jeunesse.

À partir de 12 ans, 144 pages, sorti en août 2020, aux éditions Thierry Magnier.

Illustrations de Jean Jullien.


L’anguille fait partie des six ouvrages sélectionnés pour le Prix des Incorruptibles 2022, le premier prix littéraire décerné par les jeunes lecteurs. Ce prix existe depuis 32 ans. En 2021, 416 272 lecteurs ont voté et 8 500 structures ont participé (écoles, bibliothèques, médiathèques, centres de loisirs…). Les livres sélectionnés pour l’année scolaire 2021/2022 dans la catégorie CM2/ 6ème sont : L’anguille (de Valentine Goby), Des bleus au cartable (Muriel Zurcher), Edison, la fascinante plongée d’une souris au fond de l’océan (Torben Kuhlmann), Libertalia (Jean-Luc Marcastel), Moi, le Minotaure (Sylvie Baussier), On nous appelait les mouches (Davide Cali).



Chronique rédigée par Lucas Barbé, 11 ans, passionné par les Legos, les livres et les jeux vidéo.

Exemplaire appartenant à la bibliothèque du Primaire du Lycée Français Jean Mermoz de Dakar.

Retrouvez d'autres chroniques jeunesse sur le site internet: Le trésor de l'île sans nom, Les icônes de Kimia, Le hibou n'est pas manchot, La carotte se prend le chou.


#Languille #litteraturejeunesse #Valentinegoby #roman #coupdecoeur #prixlesincorruptibles #editionsthierrymagnier

156 vues0 commentaire