L’INTERVIEW de Lucie MANÉ – Libraire au Sénégal


interview dakar libraire lucie mane saly la librairie
Lucie Mané - La Librairie - Saly

Bonjour Lucie. Je vous remercie pour cette l’interview. Aujourd’hui, vous allez nous parler d’un métier passionnant qui est le vôtre, à savoir, celui de libraire. Mais avant, je vous propose de vous présenter aux lectrices et lecteurs.


Depuis quand vivez-vous au Sénégal ?


— Je m’appelle Lucie Planchais Mané, j’ai 36 ans, mariée et maman de 3 petits garçons de 6, 4 et 2 ans. Je suis originaire de Vitré en Bretagne en France mais j’ai toujours beaucoup bougé, pour finir par m’installer au Sénégal en 2012 avec mon mari lui-même Sénégalais.


Pourquoi avoir fait le choix de vous installer à Saly, sur la Petite Côte, plutôt qu’à Dakar ?


— Nous avions fait cinq ans à Dakar et j’avoue à un moment donné, nous avions besoin de changer d’environnement et surtout de trouver une ville un peu plus calme et avec un peu plus de verdure. Ainsi, nous avons passé quatre ans en Gambie, ensuite, la période COVID est arrivée, et nous avons opté pour venir nous installer sur la petite côte qui est un bon compromis coté environnement et où nos familles respectives résident, pour ainsi profiter de nos proches.


la libraire saly senegal petite cote
La Librairie - Saly

Depuis quand gérez-vous La Librairie de Saly ?


— J’ai commencé à gérer La Librairie en août 2021. J’ai choisis le nom La Librairie - Un monde à lire et le logo représentant les couleurs des continents car je souhaite offrir dans LaLibrairie un large choix de lecture venant de tous horizons, je cherche notamment à développer le rayon littérature africaine, et nous avons également un rayon littérature anglophone jeunesse et adultes. La Librairie c’est le service conseil, la recherche d’ouvrages, la possibilité de commander.


De combien de personnes est constituée votre équipe à la librairie ?


La Librairie c’est avant tout une affaire familiale, tout le monde participe, mon mari, mon père, ma mère, même les enfants ! Mais la majorité du temps une amie de la famille m’aide, elle s’appelle Florence.


Ce choix de voie professionnelle a-t-il toujours fait partie d’un désir à concrétiser chez vous ?

— Oui tout à fait. Ma passion des livres devait se concrétiser.


Pourquoi avoir choisi ce métier en 2022 ?


— Après mon installation sur la petite côte en juillet 2021, avec ce projet qui trottait dans ma tête pour un jour… puis dès le mois d’août en passant en vain devant Mots et Merveilles (l’ancienne librairie du Saly Center) qui était fermée, j’apprends que les propriétaires cherchent un repreneur, et je me suis dit : « c’est un signe, c’est ma chance à saisir maintenant ». Je parle de cette aventure à mon mari, qui est partant et me soutient à 200%, nous nous lançons donc dans ce projet familial.


Que représentent les livres pour vous ?


— Les livres pour moi sont essentiels, ils font partis de ma vie. Avec mes enfants aussi, nous explorons les livres ensemble depuis leur naissance. Dès tout petit, les livres ouvrent d’autres possibilités, en grandissant cela se multiplie encore et encore, un choix vaste de littérature pour voyager, rêver, apprendre. Les livres sont magiques, chaque livre est unique, c’est ça qui est fascinant dans les livres, on apprend et découvre à chaque ouvrage.


la librairie senegal petite cote saly
La Librairie - Saly - Sénégal

Combien d’ouvrages avez-vous de disponibles à la librairie ?


— Il y a environ 4600 ouvrages disponibles à La librairie.


Êtes-vous une grande lectrice vous-même ?


— Oui depuis toute petite je suis une dévoreuse de livres ! Là mon temps de lecture s’est réduit depuis que je suis maman, mais j’ai toujours un livre en cours, et ma pile à lire sous le coude.


Quel est votre style de littérature favori ?


— Je n’ai pas de style favori, je suis curieuse de tout, et me passionne pour tous les styles de littérature.


Quelles sont les principales difficultés auxquelles vous devez faire face dans l’exercice de votre métier ?


— Je dirais l’ère du numérique qui fait un peu oublier les livres pour certains, surtout pour la nouvelle génération.


Et qu’est-ce qui fait que vous continuez malgré tout ?


— Chaque semaine malgré tout je rencontre quelques jeunes avides de nouveaux livres et qui ont le sourire jusqu’aux oreilles quand ils ont trouvé leur prochaine lecture, c’est vraiment unique !


Ouvrons maintenant une question polémique : on entend souvent dire que, de nos jours, les gens, les jeunes surtout, ne lisent plus. Qu’ils passent leur temps les yeux rivés sur leurs écrans de téléphone portable. En tant que libraire, partagez-vous cette opinion ?


— Oui je trouve ça assez désolant le manque d’échanges « réels » entre les gens aujourd’hui. Les dangers des écrans sont pourtant prouvés, que ce soit pour les tout petits comme les plus grands. Certes, l’écran et le numérique font partie du quotidien aujourd’hui, mais ça ne devrait pas mettre au placard les livres qui offrent tellement plus de découvertes concrètes. Malgré tout, je vois régulièrement à La Librairie des familles qui privilégient les livres aux écrans. À chacun son choix, le numérique est là, à nous de nous adapter.


la librairie senegal saly petite cote
La Librairie - Saly - Sénégal

Vous arrive-t-il d’accueillir des auteur.e.s à la librairie dans le cadre de rencontres littéraires avec le public ?


— Oui bien sûr, c’est le but aussi de cette petite librairie, d’organiser des rencontres- échanges avec les auteurs. Jusqu’à présent j’ai pu organiser deux rencontres et aussi des contes pour les enfants. Ce n’est que le début, La Librairie sera amenée à accueillir davantage de rencontres pour le plaisir de tous.


À votre avis, qu’apportent ces événements à chacun ?


— Les rencontres littéraires sont des moments uniques et privilégiés pour chacun. L’auteur qui vient à la rencontre de ses lecteurs ou faire découvrir ses œuvres, est un moment de partage unique attendu avec impatience je pense. Et le public aussi est avide de ces rencontres qui permettent de créer un lien en direct avec l’auteur.


la librairie senegal saly petite cote
La Librairie - Saly - Sénégal

Quels sont vos projets pour La Librairie ?


— Nous souhaitons continuer dans notre lancée, élargir la clientèle, faire découvrir La Librairie au maximum, pour créer un lieu d’échanges et de partages littéraires réguliers pour petits et grands. À l’avenir, peut-être, on s’agrandira si une opportunité se présente.


Sur quelle citation souhaitez-vous laisser les lectrices et les lecteurs ?


— « Lire c’est rêver les yeux ouverts. » Kerry Reichs


Lucie, merci pour cette interview. Étant moi-même auteure et lectrice, je connais le rôle important que joue une libraire au sein d’une communauté culturelle et littéraire. Je vous souhaite le meilleur pour la suite !


Contact : La Librairie, Centre commercial Saly Center, Ngaparou, Sénégal

Téléphone : 00221 33 957 19 48 / Email : lalibrairiesaly@gmail.com

Crédit images : Lucie Mané.


#interview #libraire #librairie #Sénégal #Saly #PetiteCôte #LucieMané #livres

515 vues0 commentaire