top of page

LA COMEDIE (Enfer Purgatoire Paradis) de Dante ALIGHIERI

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Cycles dantesques - Oeuvre


la divine comédie Dante Alighieri
La Divine Comédie (Enfer Purgatoire Paradis) de Dante Alighieri - Edition bilingue Italien/Français

La Comedia, rebaptisée plusieurs décennies après la mort de son auteur, La Divine Comédie, est un ouvrage italien de plus de 1200 pages, en rimes, du premier vers au dernier, divisé en trois cycles : Enfer, Purgatoire, Paradis.

C'est un long poème auquel le poète d'origine florentine a consacré les vingt dernières années de sa vie (à partir de 1306-1307). Mais lorsqu'il meurt dans la nuit du 14 septembre 1321, le "poème sacré"est incomplet. Il manque les treize derniers chants du Paradis, des textes inédits. Il se raconte que huit mois après la mort de Dante, un de ses fils, Iacopo, aurait vu son père en rêve. Ce dernier lui aurait révélé où étaient cachés les derniers feuillets manquants. Iacopo trouve alors une liasse de documents, forts abimés par l'humidité des murs. Une fois la moisissure nettoyée, il reconnait les chants qu'il cherchait pour compléter l'oeuvre de son père.

La Divine Comédie est un ouvrage de référence dont on parle souvent dans les milieux littéraires, mais rares sont celles et ceux qui l'ont lue jusqu'au bout. De une, c'est certainement dû au fait que c'est un véritable pavé. Ensuite, c'est un profond entremêlement entre le mythe et la réalité. Certains lecteurs ont besoin de plusieurs années pour la terminer. D'autres y plongent à l'intérieur comme dans un lac sans fond et décident de ne pas revenir à la surface tant qu'ils ne l'auront pas fini. Pas de jugement, chacun sa méthode !


L'ouvrage est si vaste qu'il serait presque impossible (mais également prétentieux) de chercher à le résumer en quelques lignes. Cependant, je vais quand même tenter l'exercice car cet ouvrage doit, incontestablement figurer son mon site littéraire.


Ce long poème, qui débute en Enfer, raconte le voyage de Dante à travers ces trois univers. L'auteur est guidé par le poète romain Virgile. Ce dernier lui permet d'éviter de tomber dans de nombreux pièges mortels. Plus tard, il rencontre sa muse, Béatrice, qui l'amène jusqu'au portes du Purgatoire. Enfin, il accède au Paradis. La quête ultime du voyage est l'apparition de Dieu.


La Divine Comédie est un voyage initiatique qui met en exergue la progression de l'âme qui passe par le péché (avec l'Enfer), la pénitence (avec le Purgatoire), et enfin le pardon (avec le Paradis).


Enfer - Chant Premier

Nel mezzo del cammin di nostra vita

(A la moitié du chemin de notre vie)

mi ritrovai per una selva oscura,

(je me retrouvai par une sylve nocturne,)

che la diritta via era smarrita.

(où la voie droite avait été perdue.)

Ahi quanto a dir qual era è cosa dura

(Ah, qu'il est dur de dire ce qu'était)

esta selva selvaggia e aspra e forte

(cette forêt âpre et sauvage et violente)

che nel pensiero rinova la paura !

(qui dans ma pensée renouvelle la peur!)


L'Enfer est divisé en plusieurs cercles (cycles). Le premier est le plus élevé. Ce sont les Limbes qui abritent les non-baptisés, des paiens émérites qui vécurent avant l'arrivée de la religion chrétienne. On peut dire que leur seul crime est de ne pas avoir été convertis avant la mort.

C'est le point de départ des 8 autres cercles qui correspondent chacun à un péché de la religion catholique : la luxure, la gourmandise, l'avarice, la colère, l'hérésie, la violence, la tromperie. Le neuvième cercle est celui de la trahison, juste au dessus du coeur des Enfers, là où vit le diable, représenté sous la forme d'une bête à trois têtes.


Tout au long de la lecture, les références sont à la fois mythologiques (Thésée, Ulysse, Orphée...) et bibliques (l'apocalypse, la Deuxième Epitre de saint Paul au Corinthiens). C'est ce qui donne à ce poème son universalité littéraire.

De plus, Dante a choisi de l'écrire en "langue vulgaire", comme on disait à l'époque, c'est-à-dire en italien, alors qu'il était d'usage de tout rédiger en latin. Ce fait lui a d'ailleurs valu de nombreuses critiques de la part de ses contemporains.

Dans l'écriture de Dante se mélangent amour, guerre et politique. Il y a laissé de nombreux faits historiques, précieux pour les historiens. Au XIIIème siècle, l'Italie vit alors une période clé de son histoire, et la ville natale de l'auteur, Florence, est divisée en deux camps : les guelfes d'un côté (qui soutiennent le Pape), les gibelins de l'autre (qui soutiennent le Saint-Empire romain germanique). En 1300, la ville frôle la guerre civile. Dante y occupe une place politique importante, mais il n'a pas choisi le camp qui sera gagnant. Il est alors condamné à l'exil et à mort. Je reviendrai plus longuement sur la vie de Dante dans un autre article qui parlera de sa biographie.


La Divine Comédie sera une source d'inspiration pour de nombreux auteurs. On peut citer, pour exemple le poète anglais John Milton avec Le paradis perdu (publié en 1667), une épopée chrétienne en 12 chants qui raconte la chute d'Adam et Eve, les enfers, le chaos et le ciel. Primo Levi, dans Si c'est un homme, reprend de nombreuses citations de La Divine Comédie : Dante s'enfonce dans les 9 cercles de l'Enfer, Primo Levi, dans l'horreur d'un camp d'extermination sous l'occupation nazie.

Ce poème est incontestablement à considérer comme un ouvrage universel qui a su traverser le temps et qui reste, même aujourd'hui, singulièrement contemporain.

Il ne vous reste plus qu'à plonger dans L'Enfer de Dante pour accéder au Paradis !


1248 pages / édition bilingue de novembre 2012 chez Gallimard


#Ladivinecomédie #Comédie #Dante #DanteAlighieri #Poème #Florence #Gallimard #Italie #Littérature #Classique #Enfer #Purgatoire #Paradis #Muse #Cercles #dantesque


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2 Post
bottom of page