LE TEMPS EST ASSASSIN – Michel BUSSI – Roman

Dernière mise à jour : 21 févr.


le temps est assassin michel bussi
Le temps est assassin

Où allons-nous ? En Corse


À quelle époque ? Contemporaine


Venez, je vous raconte de quoi il est question :


Dans la soirée du 23 aout 1989, Clotilde, alors âgée de 15 ans, perd son père, sa mère et son frère aîné suite à un violent accident de voiture.


« Curieusement, Clotilde n’avait mal nulle part. Les gendarmes expliquèrent plus tard que les trois tonneaux avaient provoqué trois chocs, un par passager. Comme un tueur qui n’aurait eu que trois balles dans son barillet. » (P.17)


Seule survivante au crash, elle aura besoin de vingt-sept ans avant de trouver la force de revenir sur l’île de beauté, cette fois, en compagnie de son mari, Franck, et de sa fille, Valentine.


La famille s’installe au camping des Euproctes, à quelques kilomètres de Calvi. Les souvenirs sont douloureux pour Clotilde. Son mari et son adolescente de fille semblent pour autant indifférents à la nostalgie qui s’empare de notre personnage principal.


« Clotilde s’était imaginé une communion, des questions délicates, une émotion partagée avec Franck et Valentine. Ensemble, unis. Et ils se retrouvaient coincés contre la rambarde sous le cagnard, comme s’ils avaient éclaté un pneu de la Passat et qu’ils attendaient la dépanneuse en s’emmerdant, en baissant les yeux vers leurs montres, ou en les levant au ciel, n’importe où sauf les arrêter sur ces pierres de volcan couleur rouge sang. » (P.26-27)


De retour au camping, de drôles événements se succèdent. Tout commence avec une lettre, laissée à son attention, chez les occupants de l’ancien bungalow qu’elle et sa famille occupaient à l’époque.


« Ma Clo, Je ne sais pas si tu es toujours aussi entêtée aujourd’hui que tu ne l’étais quand tu étais petite, mais je voudrais te demander quelque chose. Demain, lorsque tu seras à la bergerie d’Arcanu, chez Cassanu et Lisabetta (les grands-parents paternels de Clotilde), tiens-toi quelques minutes sous le chêne vert, avant qu’il fasse nuit, pour que je puisse te voir. Je te reconnaitrai, j’espère. […] Si tu savais, ma Clo, combien de nuits je l’ai regardée en pensant à toi. Ma vie tout entière est une chambre noire. Je t’embrasse. P. » (P.63)


La mère de Clotilde s’appelait Palma.


À mon humble avis :


Le roman se déroule dans un décor idyllique. Et, comme à son habitude, Michel Bussi, grâce à ses talents de narrateur et à son passé d’ancien professeur d’Histoire-Géographie, nous immerge totalement dans l’univers corse. Il nous transporte littéralement sur l’île de Beauté. J’avoue avoir, au départ, choisi ce roman, pour cela : l’évasion ! Et c’est réussi.


Et puis, bien sûr, comme dans tout roman qui se respecte, il y a l’histoire, les énigmes, les personnages principaux et subalternes. De ce côté, Bussi m’a bien baladé, comme d’habitude. Bien que je me sois moins laissée rouler que dans Rien ne t’efface ou Au soleil redouté. Par contre, j’ai trouvé Clotilde attachante, mais pas inoubliable. Leyli, son personnage principal dans On la trouvait plutôt jolie, m’a bien plus marqué. Ce n’est que mon avis.


Ce qui fait la différence :


Ce qui fait la différence, c’est avant tout la subtilité presque manichéenne de l’auteur pour semer des indices utiles (ou pas) tout au long de son texte. Bussi nous embrouille, nous abandonne sur le bord de la route, puis, au dernier instant, il rattrape notre main, comme pour nous dire : « Attends, je n’en ai pas fini avec toi… ».


"Le temps est assassin", c’est un jeu de mots et de maux, parsemé de personnages manipulés par leurs vieux fantômes qui sortent du placard vingt-sept ans plus tard et qui viennent hanter les vivants, sur un fond de chants corses où la règle du clan et les droits du sang semblent régner en maîtres.


Belle lecture à vous et bravo à l’auteur !


624 pages / Mai 2017 / Aux éditions Pocket


Découvrez le roman 2022 de Michel Bussi : "Nouvelle Babel".


#michelbussi #roman #adaptationalecran #letempsestassassin #corse #romantwist #iledebeaute #bussi #pocket #disparition #meurtre #histoiredefamille #litteraturefrancaise

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout